Nouvelles

L'altruisme protège contre la douleur physique

L'altruisme protège contre la douleur physique


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Ceux qui agissent de manière désintéressée éprouvent moins de douleur

"Personne n'est inutile dans ce monde qui allège le fardeau de quelqu'un d'autre", a reconnu l'important écrivain anglais Charles Dickens, qui a écrit des œuvres telles que "Oliver Twist" et "A Christmas Story". Une étude actuelle a maintenant montré que l'action désintéressée n'est pas seulement bonne pour les autres. Une équipe de recherche chinoise a montré que les personnes qui agissent souvent de manière altruiste ressentent moins de douleur.

Des chercheurs de l'Université de Pékin ont découvert dans deux études pilotes que les personnes qui agissent souvent de manière altruiste ressentent moins de douleur dans les mêmes conditions que les personnes qui agissent de manière égoïste. Les analyses de l'activité cérébrale ont également indiqué que les individus à la pensée altruiste utilisent de plus en plus certaines régions du cerveau qui pourraient être responsables de la réduction de la sensation de douleur. Les résultats ont été récemment publiés dans la célèbre revue "PNAS".

Les altruistes pensent autrement

L'équipe de l'Université de Pékin a montré à 287 personnes que les personnes agissant de manière désintéressée ont une sensation de douleur réduite par rapport aux personnes qui agissent principalement de manière égoïste. Des analyses de l'activité cérébrale ont été effectuées sur les participants, qui ont révélé que les personnes à la pensée altruiste utilisent de plus en plus la région ventrale du cortex préfrontal médian du cerveau. Les chercheurs soupçonnent que la sensation réduite de douleur est liée à cette région du cerveau.

Gentillesse, serviabilité et gratitude

L'utilité favorise la santé: la célèbre clinique Mayo aux États-Unis est également parvenue à cette conclusion. Dans un projet de recherche indépendant, les scientifiques ont montré que les actions qui résultent de la convivialité, de la serviabilité et de la gratitude ont un effet positif sur votre propre santé.

Effets immédiats grâce à une action altruiste

Alors que la plupart des théories et recherches précédentes sur ce sujet se sont davantage concentrées sur les avantages à long terme et indirects du commerce altruiste, la dernière étude de Beijing montre que les participants ont immédiatement bénéficié d'actes désintéressés. Différents scénarios ont été examinés dans l'étude. Il a été démontré, par exemple, que les participants à un don de sang volontaire ressentaient moins de douleur lors du prélèvement de sang que les personnes qui devaient se faire prélever. Dans un autre test, les personnes ont montré moins de sensation de températures froides lorsqu'elles étaient exposées à des travaux d'intérêt général.

L'altruisme peut soulager la douleur cancéreuse

Un autre essai a montré que les personnes atteintes de cancer ressentent moins de douleur chronique lorsqu'elles participent à des actions qui profitent aux autres. Dans un groupe témoin qui a effectué le même travail pour leur bénéfice personnel, la douleur a été réduite d'environ 60% de moins.

Agir raisonnablement semble protéger contre la douleur

Il y a eu une autre expérience: les participants ont été invités à donner de l'argent pour les orphelins. Ils ont ensuite dû évaluer dans quelle mesure ils pensaient que le don serait utile. Son cerveau a ensuite été scanné par IRM tout en recevant un choc électrique. Le résultat étonnant a montré que ceux qui pensaient que le don était raisonnable répondaient moins fortement à la douleur du choc électrique que ceux qui ne donnaient pas d'argent ou considéraient le don comme insensé.

Nouvelles approches des thérapies contre la douleur

Selon les chercheurs, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pourquoi l'action altruiste est associée à moins de douleur. Néanmoins, la médecine devrait envisager d'utiliser les résultats des thérapies comportementales actuelles pour traiter la douleur. Il semble que notre cerveau nous récompense avec les «produits chimiques pour le bien-être» du corps si nous aidons les autres et ne demandons rien en retour. (v)

Informations sur l'auteur et la source

Ce texte correspond aux exigences de la littérature médicale, des directives médicales et des études en cours et a été vérifié par des médecins.

Rédacteur diplômé (FH) Volker Blasek

Se gonfler:

  • Yilu Wang, Jianqiao Ge, Hanqi Zhang: Les comportements altruistes soulagent la douleur physique, Actes de l'Académie nationale des sciences, 2019, pnas.org


Vidéo: Belle soirée DCPP - Vincent Dumez - Retour aux sources: recrutement et compétences des patients (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Kuruk

    Parler directement.

  2. Conrado

    Excusez-moi, le message est supprimé

  3. Mutilar

    Je suis d'accord, c'est une excellente option.

  4. Jozka

    Oui, c'est tout à fait

  5. Voodoosida

    À mon avis, vous avez tort. Je suis sûr. Je peux le prouver.

  6. Thomas

    Il y a un site sur le sujet qui vous intéresse.

  7. Tugrel

    Le plus grand nombre de points est atteint. En ce rien, il n'y a une bonne idée. Prêt à vous soutenir.



Écrire un message