Nouvelles

Décalage horaire hivernal: pourquoi nous devrions raccourcir l'hiver


Souffrons-nous d'un décalage horaire permanent en hiver?

Pour beaucoup d'entre nous, l'hiver entraîne une sensation générale d'inconfort. Certains souffrent même de dépression hivernale. Une équipe de recherche a maintenant montré que le blues hivernal est favorisé en luttant constamment contre notre rythme biologique naturel en hiver.

Des chercheurs de l'Université de Bâle et de l'Université de Swinburne en Australie ont montré que la saison hivernale est associée à une faible productivité sur le lieu de travail. Dans le même temps, les gens souffrent de plus en plus de fatigue, de mauvaise humeur et de mauvaise humeur. Les taux de suicide augmentent également pendant les mois sombres. L'équipe suggère des heures de travail hivernales plus courtes pour atténuer ces symptômes. Les résultats ont été récemment publiés dans le "Journal of Biological Rhythms".

La vie hivernale quotidienne peut vous rendre déprimé

La plupart des gens connaissent ce processus en hiver: vous vous épluchez du lit dans l'obscurité, vous vous rendez au travail dans la pénombre et vous observez l'après-midi depuis la fenêtre du bureau que le soleil disparaît déjà. Lorsque vous rentrez chez vous, il fait de nouveau nuit. Selon une étude récente, ce processus peut favoriser un soi-disant trouble de l'humeur saisonnier - mieux connu sous le nom de dépression hivernale.

Travaillez contre l'horloge interne

Les chercheurs ont découvert que nos horloges intérieures ne fonctionnent pas en synchronisation avec des heures de réveil et de travail réalistes en hiver. «Lorsque notre horloge biologique dit que nous devons nous réveiller à 9h00 parce que c'est une sombre journée d'hiver, mais que nous nous levons à 7h00, nous manquons une phase de sommeil complète», explique le professeur de psychologie Greg Murray. Il mène des recherches dans le département de chronobiologie. Ce domaine traite, entre autres, de la façon dont notre corps régule le sommeil et la vigilance.

Notre concept de travail n'est-il pas adapté à l'hiver?

Les dernières découvertes dans ce domaine indiquent que nos besoins et préférences en matière de sommeil changent en hiver, mais les devoirs et contraintes de la vie quotidienne empêchent le corps de s'y adapter.

Le rythme circadien

La découverte du rythme circadien, lauréate du prix Nobel, soutient cette théorie. Il s'est avéré que chaque cellule du corps a une sorte d'horloge interne qui s'adapte à l'heure du jour et de la nuit. Selon les chercheurs, il s'agit d'une minuterie de 24 heures qui détermine quand il est préférable de faire différentes choses. Le plus important, c'est quand on s'endort et quand on se lève. "Le corps aime faire ces choses en synchronisation avec l'horloge biologique", rapporte Murray. L'horloge interne détermine le comportement de notre corps par rapport au soleil.

L'horloge interne régule notre métabolisme

Selon les chercheurs, un grand nombre d'hormones et d'autres substances corporelles sont impliquées dans la régulation de l'horloge de notre corps, ainsi qu'un certain nombre de facteurs externes. Le facteur externe le plus important est le soleil et sa position dans le ciel. Les yeux ont des photorécepteurs spéciaux qui sont particulièrement sensibles à la lumière bleue et aident ainsi à l'étalonnage de l'horloge interne.

Comportement évolutif

Les chercheurs expliquent que ces mécanismes biologiques aident les humains et les animaux à adapter leur comportement en fonction des différents moments de la journée et des saisons. «C'est la fonction prédictive d'une horloge circadienne - et elle est incluse dans tous les êtres vivants», ajoute Anna Wirz-Justice, professeur au Centre de chronobiologie de l'Université de Bâle en Suisse. Avec les changements de jour au cours de l'année, l'organisme se prépare également à des changements de comportement saisonniers tels que la reproduction ou l'hivernage.

Les gens en mode hiver

Selon l'étude, l'hormone mélatonine est au moins partiellement responsable du «mode hiver». Cette hormone est contrôlée par le rythme circadien et l’influence en même temps. La mélatonine agit comme une sorte de somnifère. Les chercheurs ont montré que cette hormone est libérée plus fréquemment en hiver. «C'est le contexte biochimique de la façon dont les horloges circadiennes peuvent réagir aux différentes saisons», ajoute le chronobiologiste Till Roenneberg.

Jet lag social

«Nous avons appelé le décalage horaire social l'écart entre ce que veut l'horloge biologique et ce que la société exige», dit Roenneberg. Ce décalage horaire social est plus fort en hiver qu'en été. Il est similaire au décalage horaire que nous connaissons en vol, seulement qu'avec le décalage horaire social, l'horloge interne est décalée par les tâches quotidiennes et non par le décalage horaire.

Un pays en décalage horaire

Selon les chercheurs, ce décalage horaire social est un phénomène bien documenté qui peut parfois avoir des conséquences graves sur la santé, le bien-être et les performances au quotidien. L'équipe cite à titre d'exemple le fort décalage social en Espagne. Le pays adhère aux heures d'Europe centrale, bien que géographiquement, il devrait avoir le fuseau horaire de l'Angleterre. Les recherches montrent que les Espagnols dorment en moyenne une heure de moins que le reste de l'Europe. Ceci est associé à un risque accru d'absence, de stress, d'accidents du travail et de mauvais résultats à l'école et au travail.

Meilleure performance scolaire grâce aux leçons ultérieures

Les chercheurs sont favorables à l'idée de mieux adapter les concepts de travail au rythme circadien, par exemple en réduisant les heures de travail en hiver. Cela pourrait améliorer la santé et la productivité. Cependant, ce concept n'a pas encore été testé à plus grande échelle. Cependant, l'équipe cite comme exemple une école en Angleterre qui a commencé entre 8h50 et 10h00. En conséquence, l'absentéisme pour cause de maladie a diminué et la performance moyenne des élèves s'est améliorée. (v)

Informations sur l'auteur et la source

Ce texte correspond aux spécifications de la littérature médicale, des directives médicales et des études en cours et a été vérifié par des médecins.

Rédacteur diplômé (FH) Volker Blasek

Se gonfler:

  • Till Roenneberg, Anna Wirz-Justice, Debra J. Skene et autres: Pourquoi devrions-nous abolir l'heure d'été? Journal of Biological Rhythms, 2019, journaux.sagepub.com


Vidéo: 2mn Pour Comprendre LES FUSEAUX HORAIRES du 13 Septembre 2018 par Polus Agathon (Janvier 2022).