Nouvelles

Crises cardiaques et accidents vasculaires cérébraux: le risque réduit de moitié en faisant deux siestes par semaine

Crises cardiaques et accidents vasculaires cérébraux: le risque réduit de moitié en faisant deux siestes par semaine



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Un sommeil supplémentaire court protège-t-il contre les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux?

Une petite sieste ou deux par semaine semble réduire de près de moitié le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral.

La dernière étude du CHU de Lausanne a révélé qu'une ou deux siestes par semaine protègent les personnes des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. Les résultats de l'étude ont été publiés dans la revue anglophone "Heart".

Près de 3500 personnes ont participé à l'étude

L'étude a inclus 3 462 personnes âgées de 35 à 75 ans. Les participants ont été suivis médicalement pendant une moyenne de cinq ans et on leur a demandé d'enregistrer le nombre de siestes qu'ils faisaient. Les chercheurs ont découvert que de courtes périodes de sommeil supplémentaires peuvent réduire de près de moitié le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral.

À quelle fréquence les participants ont-ils fait une sieste?

Parmi les personnes participant à l'étude, 58% n'ont fait aucune sieste du tout, environ une personne sur cinq (19%) a fait une ou deux siestes par semaine, environ un participant sur dix (douze pour cent) a fait trois à cinq siestes par semaine et environ onze pour cent fait six ou sept siestes par semaine. Au cours du suivi de cinq ans, 155 événements cardiovasculaires tels que des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux se sont produits. Si les participants faisaient une ou deux siestes par semaine, le risque d'un événement négatif était réduit de 48%, même si d'autres facteurs étaient pris en compte, rapportent les chercheurs.

Comment pouvez-vous vous protéger des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux?

Des recherches supplémentaires sont nécessaires avant de pouvoir affirmer avec certitude qu'une sieste régulière aidera à réduire le risque de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral. Cependant, vous pouvez apporter certains changements à votre mode de vie pour vous protéger d'un accident vasculaire cérébral ou d'une crise cardiaque. Ceux-ci incluent, par exemple, l'exercice et une alimentation saine. La tension artérielle et le cholestérol doivent également être maintenus à un niveau normal, car il est connu que ces facteurs peuvent affecter le risque de maladies cardiaques et circulatoires potentiellement mortelles. (comme)

Informations sur l'auteur et la source

Ce texte correspond aux exigences de la littérature médicale, des directives médicales et des études en cours et a été vérifié par des médecins.

Se gonfler:

  • Nadine Häusler, Jose Haba-Rubio, Raphael Heinzer, Pedro Marques-Vidal: Association of siest with incident cardiovascular events in a prospective cohort study, in Heart (requête: 10.09.2019), Heart



Vidéo: Conférence Traitement des arythmies cardiaques: un barrage à lAVC (Août 2022).