Intestin

E171: L'additif alimentaire détruit l'intestin et favorise le cancer du côlon - Toujours pas d'interdiction en vue!

E171: L'additif alimentaire détruit l'intestin et favorise le cancer du côlon - Toujours pas d'interdiction en vue!


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Un additif largement utilisé est beaucoup plus dangereux qu'on ne le pensait auparavant!

L'additif E171 (dioxyde de titane) se trouve souvent dans les aliments transformés. Les additifs alimentaires sont utilisés, par exemple, pour créer une consistance spéciale, pour changer la couleur ou pour prolonger la durée de conservation. En Allemagne, l'additif en question est utilisé depuis des décennies et est également utilisé dans les produits pharmaceutiques et cosmétiques. Cependant, une nouvelle étude a maintenant montré que l'E171 favorise l'inflammation intestinale et peut provoquer le cancer du côlon. Une interdiction en Allemagne n'est toujours pas en vue.

Des chercheurs de l'Université de Sydney ont récemment montré dans une étude que l'additif E171 largement utilisé avait un effet négatif sur notre flore intestinale. L'équipe scientifique australienne a pu prouver que le dioxyde de titane interagit avec les bactéries intestinales et influence leur fonctionnement. Selon l'étude, cela peut favoriser les maladies inflammatoires de l'intestin et le cancer du côlon. Les résultats de l'étude ont été récemment présentés dans la célèbre revue "Frontiers in Nutrition".

E171: Un compagnon de longue date dans l'industrie alimentaire

Plus de 900 aliments et médicaments différents contiennent l'additif E171. Il est polyvalent et est utilisé, par exemple, comme plastifiant, colorant et conservateur. Il donne également aux aliments une meilleure structure et empêche l'agglutination. L'industrie alimentaire dépend depuis plus de 50 ans du dioxyde de titane, qui a longtemps été classé comme inoffensif pour la santé. Cependant, les dernières découvertes montrent une image différente.

Comment E171 affecte le microbiome dans l'intestin

L'étude a examiné les effets du dioxyde de titane sur la santé intestinale chez la souris. Les chercheurs ont découvert que E171 affecte le microbiome dans l'intestin. Les nanoparticules de dioxyde de titane interagissent avec les bactéries intestinales et favorisent ainsi la formation d'un biofilm microbien indésirable. «Les bactéries qui collent ensemble sont appelées biofilms», explique le professeur d'immunologiste Laurence Macia. Les effets nocifs de ces biofilms ont déjà été confirmés par d'autres études. Par exemple, ils sont impliqués dans le développement du cancer du côlon.

Continuer à lire:
- Recherche: pas seulement des antibiotiques - un médicament sur quatre détruit également notre flore intestinale
- Nutrition: minéraux et vitamines précieux - Pourquoi l'avocat est si sain
- Nutrition: minéraux et vitamines précieux - Pourquoi l'avocat est si sain

Effets à long terme inconnus

Alors que les nanoparticules telles que le E171 ont été largement utilisées dans les médicaments et les aliments pendant de nombreuses années, les effets potentiels à long terme de ces additifs sont largement inconnus, selon les chercheurs. "Le but de cette recherche est de stimuler les discussions sur les nouvelles normes et réglementations pour garantir l'utilisation sûre des additifs en Australie et dans le monde", a déclaré le professeur Wojciech Chrzanowski, co-auteur de l'étude, dans un communiqué de presse sur les résultats de l'étude.

La consommation d'E171 a considérablement augmenté

"La consommation de dioxyde de titane a considérablement augmenté au cours des dix dernières années", rapportent les chercheurs. Bien qu'il soit approuvé pour une utilisation dans les aliments, les preuves sont insuffisantes pour prouver sa sécurité. Selon l'équipe d'étude, d'autres maladies telles que la démence, les maladies auto-immunes, le cancer, l'eczéma, l'asthme et l'autisme ont déjà été associées à une forte exposition aux nanoparticules.

Le gardien de notre santé en danger

«Le microbiome intestinal est de plus en plus reconnu comme le gardien de notre santé. Tout changement dans sa fonction affecte la santé générale », résume Chrzanowski. Il existe maintenant des preuves suffisantes que l'exposition continue aux nanoparticules a un impact sur la composition de la flore intestinale. Selon l'expert, cela pourrait entraîner une inflammation de l'intestin et favoriser le cancer du côlon.

La France réagit - l'Allemagne attend

L'Université de Zurich a déjà souligné dans une étude de 2017 que le E171 peut augmenter l'inflammation intestinale. «Sur la base de nos résultats, les patients présentant un trouble de la barrière intestinale, comme celui de l'inflammation intestinale, devraient éviter les aliments contenant du dioxyde de titane», conseille le directeur de l'étude, le professeur Gerhard Rogler. La France a déjà réagi au danger potentiel du E171 et souhaite interdire l'additif pour la production alimentaire à partir du 1er janvier 2020. En Allemagne, le dioxyde de titane est toujours considéré comme inoffensif.
Pour plus d'informations, lisez: Construire la flore intestinale: son fonctionnement et les bactéries intestinales sursaturées déséquilibrent notre flore intestinale. (v)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Le cancer du colon (Mai 2022).