Nouvelles

Le changement climatique peut entraîner des malformations cardiaques congénitales chez les bébés

Le changement climatique peut entraîner des malformations cardiaques congénitales chez les bébés


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le changement climatique affecte-t-il la santé du nouveau-né?

Le changement climatique mondial a des conséquences profondes pour notre planète, par exemple il augmente les tempêtes, fait fondre les calottes polaires et augmente la température de l'eau des océans, ce qui entraîne la mort des récifs coralliens. Les médecins ont maintenant déclaré que le changement climatique peut également sembler affecter la santé du cœur des bébés.

Les scientifiques de l'Université d'Albany ont découvert dans leur étude actuelle que le changement climatique mondial semble être lié à une augmentation du nombre de malformations cardiaques chez les bébés. Les experts ont publié les résultats de leur étude dans la revue Journal of the American Heart Association (JAHA).

Pourquoi la chaleur extrême déclenche-t-elle des malformations cardiaques congénitales?

On ne sait toujours pas pourquoi l'exposition à la chaleur chez les femmes enceintes peut entraîner des malformations cardiaques congénitales chez leurs bébés. Cependant, des études animales suggèrent que la chaleur chez les fœtus entraîne la mort cellulaire et peut interagir avec des protéines sensibles à la chaleur, qui jouent un rôle important dans le développement.

Plus de malformations cardiaques chez les nouveau-nés aux États-Unis

La recherche actuelle suggère que la chaleur extrême causée par le changement climatique pourrait augmenter le nombre de bébés souffrant de malformations cardiaques aux États-Unis à l'avenir. Les malformations cardiaques congénitales ou les anomalies avec lesquelles les bébés naissent touchent environ 40 000 nouveau-nés aux États-Unis chaque année, selon un communiqué de l'American Heart Association. Une étude antérieure menée par le même groupe de scientifiques a déjà révélé que l'exposition à des températures élevées chez les femmes pendant la grossesse peut être associée à un risque accru de malformations cardiaques congénitales chez les bébés. Cette étude a inclus des femmes qui ont donné naissance à un bébé entre 1997 et 2007.

Sur quoi se fondent les déclarations des experts?

Dans la nouvelle étude qui vient d'être menée, les chercheurs ont combiné ces données avec des prévisions de température pour le changement climatique. L'équipe rédige des déclarations basées sur les prévisions du changement climatique recueillies par la NASA et le Goddard Institute for Space Studies. Ils ont simulé les changements des températures maximales quotidiennes maximales pour différentes régions géographiques des États-Unis, puis ont calculé la quantité de chaleur et d'épisodes de chaleur extrême que les femmes enceintes subiront au printemps et en été.

Les femmes devraient éviter la chaleur extrême pendant la grossesse

Les experts ont calculé qu'entre 2025 et 2035, les événements de chaleur causés par le changement climatique pourraient causer 7000 cas supplémentaires de malformations cardiaques congénitales. Jusqu'à présent, ce n'est qu'une estimation, mais il est généralement conseillé aux femmes au cours des premières semaines de grossesse d'éviter une chaleur extrême. Une telle chaleur extrême peut également entraîner des crises cardiaques chez les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires et pulmonaires, explique l'auteur de l'étude, le Dr. Shao Lin de l'Université d'Albany. (comme)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Bébés génétiquement modifiés, chimères, FIV à 3 parents.. Le point sur la recherche sur lembryon (Mai 2022).